CHRONIQUE MARTIENNE 2009

Publié le par TerreHappy

Proverbe du mois : « qui veut du neuf, casse un oeuf »

Météo : « en Mars, vent avec pluie, que chacun veille sur lui »

« Entre Mars et Avril, on sait si le coucou est mort ou en vie »

RÉFLEXION martienne : «  tous les chiffres annoncés peuvent-ils nous sauver de l'hécatombe ? »

http://fr.wikipedia.org/wiki/Hécatombe

http://portail.atilf.fr/cgi-bin/getobject_?p.56:97./var/artfla/encyclopedie/textdata/IMAGE/


Un site top à farfouiller tandis que tombent les giboulées chiffrées de mars :
http://www.portail-humanitaire.org/

 

 

SNIF !!!
J’envisage sérieusement une rubrique MigraChronique avec « que des bonnes nouvelles » à annoncer. Il va bien sûr falloir que je me lève de bonne heure. Parce que, en dehors des plantes, des animaux sauvages, des enfants et des histoires drôles, qu’est-ce-que je vais bien pouvoir trouver comme bonnes nouvelles pour les migrantterriens ?

Allez... ! un peu de courage… je rencontre toujours quelques petites perles…

Tiens… déjà une bonne nouvelle :

« Avec l’arrivée du printemps bien entamé… il serait largement temps de penser à migrer… »

O ù ça ?

ça… c’est à vous de décider !

 

Autre bonne nouvelle :

http://www.terredeliens.org/spip.php?page=accueil

À l’origine, ce mvmt rural alternatif remonte à dix ans.

Acheter ensemble des terrains (gfa groupement foncier agricole)

Développer l’accès collectif au foncier en vue d’une agriculture différente, exploitations à taille humaine (small is beautiful !)

La Charte implique :

-       le caractère écologique (le type d’agriculture, selon la région, fait partie du cahier des charges)

-       la création de liens pour accéder au foncier collectif et solidaire

la Nef et Terredelien ont créé :

la Foncière Terredelien (collectif d’épargnants solidaires)

collecte de dons (Fondation de donateurs)

Cet argent-là peut aussi servir à créer une autre forme de société, plus solidaire.

La nef est reliée au crédit coopératif pour des comptes individuels en vue de développement de projets éthiques et coopératifs grâce à l’argent des comptes déposés par les particuliers qui se sont engagés dans ce mouvement :

- Éviter le bétonnage de la terre agricole en France, car le nombre d’ha de terre agricole est fini, et même il diminue ! Tous les jours ce sont 160ha de terres agricoles qui disparaissent sous le béton et les constructions.

- Protéger et se servir des terres agricoles intelligemment.

- Maintenir une vie agricole dans une commune sur une région donnée en trouvant les moyens d’acheter une terre cultivable ou un domaine à vendre, et éviter que ces terres ne deviennent définitivement la proie du foncier immobilier.

 

31/03/09

http://actu.orange.fr/articles/a-la-une/Libye-21-morts-et-200-disparus-dans-le-naufrage-d-un-bateau-de-clandestins.html

une embarcation transportant plus de 250 migrants a coulé le 29/03 au large de la Libye.

Les chiffres qui continuent de les mener en bateau…

2009 :

- plusieurs centaines de réfugiés d’une minorité birmane qui fuyaient leur pays sont portés disparus en mer, certains faisant partie d’un groupe que la Thaïlande est accusée d’avoir repoussé à la mer

- au moins une vingtaine de morts et plus de deux cents disparus dans le naufrage au large de la Libye d’une embarcation de fortune en route pour l’Europe

2008 :

- plus d’une centaine de migrants, pour la plupart Somaliens, sont morts en tentant de traverser pour se rendre au Yémen

- au moins 40 morts et une centaine de disparus après le naufrage d’un bateau transportant des migrants clandestins de la Libye à l’Italie

- plus d’une centaine de migrants clandestins ont été jetés par-dessus bord par des passeurs qui les convoyaient de la Somalie vers le Yémen

2007 :

- une centaine d’Éthiopiens et de Somaliens sont morts noyés alors qu’ils tentaient de rejoindre le Yémen

- une centaine de morts ou disparus après que les passeurs eurent forcé plusieurs centaines de Somaliens et d’Éthiopiens à plonger dans la mer au large du Yémen

- deux cents migrants clandestins sont morts noyés ou ont disparu dans le Détroit de Sicile en tentant la traversée entre le nord de l’Afrique et l’Europe

deux cents personnes sont mortes ou portées disparues dans le naufrage de deux bateaux entre la Somalie et le Yémen

2006 :

- plus d’une centaine d’Africains sont morts ou disparus en tentant de gagner le Yémen, dont certains auraient été jetés aux requins par les passeurs

- une centaine de clandestins qui tentaient de gagner l’Espagne ont disparu dans le naufrage de leur pirogue

- une trentaine de morts et une centaine de disparus après le chavirage au large du Yémen de 2 bateaux de passeurs

2005 :

- plus d’une centaine d’Éthiopiens et de Somaliens ont trouvé la mort en tentant de gagner le Yémen à bord d’embarcations clandestines

- une centaine de migrants sont portés disparus après le naufrage d’un navire Équatorien qui les transportait illégalement vers l’Amérique Centrale

2004 :

- plus d’une centaine de réfugiés éthiopiens qui tentaient de rejoindre le Yémen sont portés disparus après le naufrage de leur embarcation à la suite d’une collision avec un bateau Somalien

2003 :

- une dizaine de morts et deux cents disparus après le naufrage d’un bateau transportant des migrants clandestins de plusieurs nationalités africaines

2001 :

- plus de trois cents migrants, en majorité irakiens, se sont noyés au large de l’île de Java

2000 :

- plus d’une centaine de clandestins, originaires du Moyen Orient,  sont portés disparus au cours d’une traversée à partir de l’Indonésie.

 

 

Un chiffre encore : 2,5 millions…
s
erait « le nombre de personnes qui se sont un jour retrouvées sans logement, d’après l’Insee. Les ¾ auraient alors été hébergés par un tiers, 540 000 personnes auraient connu la rue ou les centres d’hébergement ».

Cette information n’est malheureusement pas assez précise… Cpdt, je vois de plus en plus de personnes en pleine nuit dans Paris dormir avec leur valise à côté d’eux.

 

« La traque aux migrants en situation irrégulière, une des priorités du Gouvernement, coûterait très cher. D’après un livre collectif « cette France-là » (La Découverte), elle s’élèverait à 2,05 milliards d’euros par an (si l’on compte les interpellations, l’hébergement provisoire, la rétention, et la reconduite aux frontières »

Un sujet traqué pour lequel le proverbe « Quand on aime, on ne compte pas » ne convient pas du tout… !

 

Le Pôle Emploi "3949" :
« à peine né avec les forceps et déjà mis en couveuse , les demandeurs d’emplois  et les chômeurs devront s’armer de patience avant d’être indemnisés. La fusion ANPE et ASSEDIC a créé la panique (57 000 dossiers officiellement placés en attente de traitement…), les agents ANPE ou ASSEDIC ne disposent pas d’informatique commune, et le serveur local « 3949 »  automatisé ne capterait pas les accents un peu prononcés, même s’il s’agit d’un simple accent du sud-ouest, et ne pourrait donc pas traiter votre demande… »

Comme quoi les robots automatisés n’obéissent pas encore au doigt et à l’œil, non plus qu’aux voix... et surtout pas quand nous en avons besoin !

Publié dans MigraChroniques

Commenter cet article